Publications de l’INJEP

L’INJEP (Institut National de la Jeunesse et de l’Education Populaire) publie régulièrement des travaux éclairant la situation des associations, des bénévoles, des salariés associatifs en France. Voici quelques unes des publications les plus récentes sur ces domaines.

  • Dons des ménages aux associations
    Juin 2020
    En utilisant notamment les déclarations de dons aux associations faites par les ménages à l’administration fiscale, ce document rend compte de leur distribution sociale. En 2017, ce sont 17% des ménages résidant en France qui ont déclaré des dons. Si leurs montants augmentent avec l’âge et le niveau de revenu et l’âge des ménages, les dons qui sont faits pèsent néanmoins plus lourdement dans les revenus des ménages les moins aisés.

 

  • Engagements bénévoles des étudiant-e-s et professionnalisation
    Mai 2020
    Partant du constat que la professionnalisation des étudiant⸱e⸱s dans l’enseignement supérieur passe par une injonction croissante à l’engagement bénévole, cette publication interroge la distribution et les effets sociaux de ces pratiques. Sur la base d’une enquête par questionnaire, puis d’entretiens, sont mis en avant les ressorts d’un usage utilitariste des engagements au cours des études et la place de ce travail gratuit dans les insertions professionnelles.

 

  • Parcours de salariés engagés dans le mécénat de compétences
    Avril 2020
    Sur la base d’une enquête par entretiens, cette publication aborde les effets du mécénat de compétences en association sur les salarié⸱e⸱s concerné⸱e⸱s, en particulier sur les trajectoires d’engagement et les carrières professionnelles. Outre un effet de rééquilibrage des temps sociaux, les auteures mettent notamment en évidence que ces expériences constituent souvent un premier engagement associatif susceptible de conduire à un engagement bénévole durable.

 

  • Parcours de formation et insertion des volontaires en Service Civique
    Mars 2020
    Cette publication présente des résultats d’une enquête nationale sur les volontaires en service civique et renseigne d’abord sur leurs parcours et la place qu’y a joué leur engagement en service civique. Quelle a été la formation suivie en amont? A quel niveau d’étude sont débutés les services civiques? Quelle est enfin la situation des sortant⸱e⸱s vis-à-vis de l’emploi? Il apparait que la situation des ex-volontaires six mois après la fin de leur mission reflète largement leur parcours antérieur et seul⸱e⸱s 10% des volontaires sont, après six mois, salarié⸱e⸱s de leur structure d’accueil.
    D’autres chiffres sur le recrutement et l’expérience du service civique sont mis à disposition par l’INJEP ici.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search